Ar En
1er comité de pilotage du Projet d’assistance technique d’appui de l’Union Européenne à la FP
PDF
Imprimer
Envoyer

COPIL UE


Communiqué : 1ère réunion du comité de pilotage de suivi du Projet d’assistance technique du programme d’appui sectoriel de l’Union Européenne à la réforme de la formation professionnelle au Maroc : Développement du capital humain

 

Rabat, le 6 mars 2019 – Tenue de la première réunion du Comité de Pilotage du Projet d’assistance technique de l’Union Européenne pour la réforme de la formation professionnelle (ENI/2018/396-884) au siège du Secrétariat d’Etat chargé de la Formation Professionnelle.

Dans la continuité de la mise en place de l’équipe d’assistance technique d’appui de l’Union Européenne pour la réforme du secteur de la formation professionnelle, le Comité de pilotage de suivi du projet a tenu sa première réunion, ce mercredi 6 Mars 2019, au siège du secrétariat d’État à la formation professionnelle.

Ce Projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui de l’Union Européenne à la réforme du secteur de la formation professionnelle: Développement du Capital Humain au Maroc (ENPI/037-372 et 039-865). Celui-ci- vise à accompagner la mise en œuvre de la Stratégie Nationale formulée en 2016 pour œuvrer, à l’horizon 2021, à l’adaptation du système de formation professionnelle aux besoins des entreprises, d'employabilité et d’insertion professionnelle des jeunes et des catégories les plus vulnérables tout en palliant aux limites de la gouvernance du dispositif et en favorisant l’accès des travailleurs à la formation continue.

Les travaux ont démarré par une présentation de deux composantes du volet appui complémentaire (8 millions d’euros) du Programme d’appui de l’Union Européenne à la réforme du secteur de la formation professionnelle au Maroc - Développement du capital humain (60 millions d’euros dont 52 d’appui budgétaire), dans ses composantes :

-   Assistance technique à la réforme du secteur de la formation professionnelle: L’UE a mobilisé pour ce volet (4 Millions d'euros) une expertise pour soutenir le secteur (sur 42 mois de Mai 2018 à Novembre 2021) via des actions de renforcement des capacités, la réalisation d'études, l'organisation d'activités de communication et le renforcement de la planification et de la gouvernance du secteur.

-  KAFAAT LILJAMIA – Vers un système de formation professionnelle marocain de qualité, inclusif et axé sur le marché du travail  (2,4 Millions d'euros) : Ce projet de coopération, délégué à British Council et AECID, qui vise à renforcer le modèle de gouvernance et d’offre de formation professionnelle au niveau régional, a permis de mettre en place deux groupes de travail régionaux à Tanger-Tétouan-Al Hoceima et dans l’oriental.

Le reste de l’appui complémentaire concerne (i) un Jumelages (1,2 Millions d’euros) avec pour objectif d'appuyer la mise en place du Cadre National de Certification par l'expertise du secteur public fourni par les administrations des États membres de l’UE sélectionnés, (ii) un volet Évaluation et visibilité (0.6 Millions d’euros).

Des représentants des institutions publiques et privées intervenant dans le système de la formation professionnelle, prennent part à ce Comité de pilotage et ont débattu des questions inscrites à l’ordre du jour. Le débat a permis de fixer de manière concertée les priorités d’action de l’assistance technique conformément aux axes et objectifs de la stratégie nationale de la formation professionnelle. Huit actions prioritaires ont été identifiées et retenues par le COPIL :

1. Détermination des coûts unitaires de la formation;

2. Vers une nouvelle génération de centres de: benchmark national et international des modes de gestion ;

3. Proposition d'un modèle de système d’information intégré de la formation professionnelle et de sa future architecture;

4. Vers une démarche de clarification des rôles au service de la performance du système de formation;

5. Vers un répertoire opérationnel national des emplois métiers et compétences (RON MEC);

6. Nomenclature nationale des secteurs de formation professionnelle;

7. Appui à l'élaboration d'un plan de déploiement des compétences clés en formation professionnelle;

8. Élaboration d'une matrice de positionnement des populations vulnérables par rapport aux parcours FP.

La mise en œuvre de ces actions sera prise en charge dans le cadre de groupes de travail regroupant les intervenants concernés par chaque action. Des Comités thématiques formés à la suite de ce premier COPIL assureront en effet la définition et le pilotage participatifs des actions identifiées à cette phase et celles qui le seront ultétrieurement dans le cadre du FORCAP. La gouvernance du projet est par ailleurs assurée par: (i) le Comité de Pilotage (COPIL) qui se réunit 2 fois par an pour définir les orientations du programme ; (ii) Un Comité Technique de Suivi (CTS) qui se réunit une fois par mois pour piloter les décisions du COPIL. Ce dernier regroupe le SEFP, la DUE et l’équipe d’assistance technique de FORCAP.